Le média des étudiants en journalisme de Sciences Po Lyon, depuis 1992.

Affichage : 1 - 7 sur 7 RÉSULTATS
Portraits Quartier Guillotière

Antoine des Clameurs : être « à la fois barman, un peu médiateur, et cogestionnaire » d’un bar associatif

Situé sur la rive gauche du Rhône, le quartier de la Guillotière et sa mixité sociale et culturelle font l’objet de multiples fantasmes. Les journalistes de l’Ecornifleur s’y sont baladés, à la rencontre de celles et ceux qui font la singularité du quartier. Antoine, 31 ans, est salarié aux Clameurs, …

Actualité lyonnaise Cinématypique Festival Lumière

Néons violets et rideau rouge : un siècle plus tard, le charme 1920 du cinéma Saint-Denis opère toujours

C’est le dernier cinéma de quartier du plateau de la Croix-Rousse, et l’un des deux seuls de Lyon, avec le Bellecombe, à être géré exclusivement par des bénévoles. Dans le cadre du troisième et dernier volet de notre série sur les cinémas originaux de Lyon, l’Ecornifleur vous fait découvrir le …

Cinématypique Festival Lumière Reportage

Le Cinéma Bellecombe : une association “indispensable pour la vie du quartier”

À l’occasion du Festival Lumière, l’Écornifleur a visité trois cinémas originaux de Lyon. Dans le deuxième volet de cette série, la rédaction s’est rendue dans le sixième arrondissement de la capitale des Gaules, au Cinéma Bellecombe. Celui-ci est uniquement tenu par des bénévoles et permet de renforcer la vie sociale …

Festival Lumière Reportage

Festival Lumière : « aider et participer », la mission de jeunes bénévoles en insertion professionnelle

En amont du Festival, l’Ecornifleur a décidé d’aller à la rencontre des petites mains du Festival Lumière : six jeunes, membres de l’Epide et bénévoles pour la première fois au festival de cinéma lyonnais. Reconnaissable à son pull bleu marine et à son polo rouge, Samos, jeune de l’Epide (Etablissement pour …

Enquêtes en immersion Les séries de l'Ecornifleur

En immersion : « Je vais Au Tambour pour me sentir mieux moralement »

En dépit du confinement et autres restrictions sanitaires, l’association lyonnaise Au Tambour a ouvert en juillet 2020 un espace dédié uniquement aux femmes en situation de précarité, d’isolement ou de violence. L’Écornifleur a passé plusieurs jours au sein de cette association. « La nourriture à la limite je m’en fiche, pour …